Imprimer

Energie : Quatre groupes attendus à Moroni

Le .

 

alwatwan actu image

MA-MWE. En principe, le mois du ramadan devrait débuter le 18 juin. Cependant, la société Ma-mwe n’arrive toujours pas à redresser la situation de fourniture d’électricité à ses abonnés.

Dans une semaine, si tout va bien, la Ma-mwe pourrait disposer d’une solution palliative à la crise d’énergie avant l’entame du mois sacré de ramadan dont le croissant lunaire est attendu dans moins de deux semaines. A en croire le directeur technique de la société publique, en partenariat avec la Banque africaine de développement (Bad), «le gouvernement a acheté quatre groupes électrogènes ainsi que des accessoires». Nassurdine Ali Soilihi certifie que lesdits groupes «devraient arriver aux Comores le 15 de ce mois si tout va bien».

Selon des sources proches de la société, le directeur de l’énergie partirait bientôt à Dubaï pour, entre autres, faciliter la livraison et rassembler tous les accessoires nécessaires. La même source précise que c’est «le Fonds saoudien qui a garanti d’assurer le transport aérien des groupes». Une fois arrivés en terre comorienne, un technicien étranger sera dépêché  pour assister les employés de la Ma-mwe à la mise en place et installation des moteurs. Cette opération devrait prendre une semaine, dit-on.

En principe, le mois du ramadan devrait débuter le 18 juin. Cependant, la société Ma-mwe n’arrive toujours pas à redresser la situation de fourniture d’électricité à ses abonnés. Et les résultats du «plan d’urgence du gouvernement», décrété il y a un mois notamment pour faire en sorte que l’électricité soit disponible, pendant le mois sacré du ramadan, demeurent  la seule alternative. Beaucoup de Comoriens attentent de la Ma-mwe qu’elle puisse permettre de passer le neuvième mois du calendrier musulman sous l’éclairage de la société.

A l’heure actuelle la Ma-mwe disposerait d’une puissance de 9 mégawatts au lieu des 11 souhaités. Cette baisse serait due à une panne et à un incident intervenus à la centrale d’Itsambuni. Nassurdine Ali Soilihi déclare que les 9 mégawatts actuels permettront d’alimenter durant la première semaine du ramadan les périphéries de 13h à 17h tous les jours tandis que Moroni ne sera délestée que durant le même intervalle. Mais après l’installation et mise en marche des nouveaux moteurs, la puissance globale des centrales de Ma-mwe atteindrait les 14 mégawatts nécessaires à l’ensemble de l’île de Ngazidja. Ce qui permettrait à Moroni d’être couverte 24h/24 et les périphéries 12h/24.

Il est à savoir que toutes ces prévisions sont conditionnées à la livraison du gasoil. Pour rappel «des discussions ont été menées pour baisser à 250 fc le litre du gasoil mais pour l’instant il n’y a rien de concret. C’est resté dans le domaine de la théorie, il y a eu juste un accord verbal du coup la Société comorienne des hydrocarbures nous vend toujours le litre à 300fc», explique Nassurdine Ali Soilihi.

Abdallah Mzembaba